NeoSoi
Coaching professionnel et naturopathie / nutrithérapie à Pessac (33600)

Hypothyroïdie et naturopathie

Naturopathie

Aujourd'hui, cap sur une petite glande endocrine en forme de papillon qui se situe à la base du cou et qui se trouve au-dessous des cartilages du larynx, contre la trachée dont elle recouvre les premiers anneaux : j'ai nommé la thyroïde. Actuellement, 15% de la population française, en majorité des femmes, est confrontée à des dysfonctionnements voire à une maladie de la thyroïde.

 

La thyroïde : comment ça marche ?

Petit zoom technique pour voir comment cette petite glande fonctionne.

La thyroïde fabrique principalement deux hormones :

- la T4, ou thyroxine, dont la molécule contient 4 atomes d'iode.

- la T3, ou tri-iodothyronine, qui compte que 3 atomes d'iode.

La production de T4 et de T3 est régulée par une troisième hormone : la TSH. Cette dernière est sécrétée par l'hypophyse, une glande endocrine à la base du cerveau.

La thyroïde fabrique environ 75 % de T4 et 25 % de T3.

La T3 est l’hormone thyroïdienne la plus active. Sa puissance biologique est trois fois plus active que celle de la T4. La principale source de T3 est le foie. La conversion de T4 en T3 se fait avec l’apport d’oligo-éléments (sélénium, cuivre, fer, zinc, magnésium).

 

A quoi servent ces hormones ?

 

Ces hormones sont indispensables pour que notre corps fonctionne correctement. Elles assurent notamment :

- un bon développement cérébral chez le fœtus et le jeune enfant ;

- la croissance osseuse ;

- la transformation ciblée des graisses et des sucres ;

- la production de chaleur et la régulation de la température corporelle ;

- le développement physique et intellectuel ;

- l'humeur et la régulation des émotions ;

- le poids ;

- l'accélération du métabolisme des organes et des tissus.

 

Parce que ces hormones augmentent la consommation d'oxygène par les cellules, ces dernières agissent à leur tour sur le rythme cardiaque, le système nerveux, la digestion ou encore le développement musculaire. Elles influencent donc toutes les fonctions cardiaques, digestives, reproductrices, cérébrales, etc.

Autrement dit, les hormones thyroïdiennes régissent notre métabolisme cellulaire et régulent le niveau d’activité de très nombreux organes et systèmes.

 

En quoi la naturopathie et la nutrithérapie peuvent-elles aider à soulager tous ces symptômes ?

 

Les hormones thyroïdiennes sont riches en iode. L’iode se fixe sur la thyroïde qui l’utilise alors pour la synthèse des hormones T4 et T3. Comme on l'aura compris, la présence d’iode est indispensable à l’activité de la thyroïde ; tout déficit ou tout excès en iode va engendrer un dysfonctionnement qui va perturber notre équilibrer interne et nous faire perdre notre bien-être.

 

A ce jour, et malgré le nombre de personnes souffrant de la thyroïde, les autorités sanitaires françaises n'ont ni proposé de véritable prévention, ni adopté des recommandations médicales claires pour une véritable prise en charge.

 

Petit rappel : la nutrithérapie est la médecine consacrée aux solutions à apporter aux pathologies qui se créent à cause des déficits / excès en nutriments. Dans ce sens, le rôle de la nutrithérapeute qui accompagne les personnes atteintes d'une maladie de la thyroïde est donc d’identifier les carences et les dysfonctionnements métaboliques globaux, de les compenser et d'améliorer ainsi leur état de santé.

 

Pour ce faire, la nutrithérapeute demande généralement à la personne venue la voir pour un accompagnement global et sur-mesure, de faire - notamment - des analyses de sang portant sur : la TSH, la T4 libre, la T3 libre, une iodurie des 24h, le dosage de la vitamine A, de la vitamine D, le sélénium, la recherche des ac-TPO, etc.

 

Pour obtenir une réelle efficacité, et bien sûr au regard du bilan effectué lors de la première séance, il est donc souvent nécessaire de renforcer l'action de la thyroïde en y apportant des compléments naturels comme :

- des nutriments par des aliments ciblés ;

- des cofacteurs spécifiquement ciblés (des oligo-éléments en compléments alimentaires comme le zinc, la B9, la vitamine D, le fer, etc.) ;

- des huiles essentielles et macérâts (comme notamment le myrte vert, le clou de girofle, l'épinette noire, etc…).

 

Quels bénéfices concrets pour votre mieux-être ? 

Au regard des symptômes recensés dans le schéma ci-dessus du Dr HERTHOGUE, l'accompagnement par une naturopathe et nutrithérapeute d'une personne souffrant d'hypothiroïdie va ainsi lui permettre :

- de réguler les fonctions de son organisme (renforcer les défenses immunitaires, favoriser la digestion et la métabolisation, …) ;

- prévenir ou réduire les effets secondaires de son traitement allopathique en profitant des effets pharmacologiques des aliments et des nutriments préconisés ;

- restaurer son énergie en corrigeant les déficits ou les surcharges nutritionnelles ;

- d’être suivi de façon personnalisée dans sa démarche de santé globale (alimentaire et hygiène de vie physique, émotionnel, psychique) de façon naturelle.

 

Nota : la naturopathie et la nutrithérapie ne remplacent en aucun cas les conseils de votre médecin.

 

☘️ Naturo-coachement vôtre ☘️

☘️ Céline

NeoSoi - Céline BERCION

36 avenue Roger Cohé
33600 Pessac


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.