NeoSoi
Coaching professionnel et naturopathie / nutrithérapie à Pessac (33600)

Mastiquer pour mincir

Naturopathie

Mastiquer pour rayonner

Les consultations pour trouble du transit sont des motifs courants en naturopathie. Et bien souvent, lorsque l'on passe en revue les habitudes alimentaires du consultant, c'est un défaut de mastication qui apparaît en premier lieu. 

 

La mastication prépare les aliments ingérés à la digestion par 2 actions :

- une action mécanique (la mastication)

- une action chimique (l'insalivation). 

 

Souvent bâclée, voici un petit aperçu des nombreuses vertus de la mastication : 

  • la base pour une alimentation saine ;
  • une première phase indispensable à une bonne digestion grâce au broyage des aliments ;
  • déclencher l'insalivation nécessaire à la décomposition des amidons (glucides) et autres molécules complexes ; 
  • favoriser une bonne vidange de l'estomac ;
  • faciliter le travail d'absorption des nutriments au niveau de la paroi intestinale ; 
  • éviter la fermentation au niveau de l'intestin grêle ;
  • éprouver du plaisir en mangeant ; 
  • maintenir son poids de forme ; 
  • optimiser la santé de nos intestins, de nos dents et de nos gencives (par la salive qui régule le pH en bouche) ; 
  • déclencher l'hormone de satiété au bout de 20 minutes (l'histamine) ; 
  • etc.

 

La bouche agit comme une sorte de "scanner" qui envoie au cerveau les informations de façon à ce que ce dernier envoie à son tour les informations au système digestif pour le préparer à l'accueil de toutes les molécules que nous ingérons. Cette étape permet ainsi d'assurer une dégradation plus optimisée de nos aliments ingérés. 

En outre, notre estomac n'ayant pas de dents, il est essentiel de broyer au maximum les aliments ingérés afin d'optimiser le travail de l'estomac et, in fine, l'assimilation des nutriments au niveau des intestins. Autrement dit, plus on mâche, plus on effectue un travail de prédigestion et moins on utilise inutilement d'énergie pour la digestion. A contrario, moins on mâche, plus notre organisme va dépenser de l'énergie et, à force, se fatiguer inutilement. 

Avec une bonne mastication, nous pouvons agir efficacement et durablement sur la régulation du poids. Il faut 20 minutes de mastication pour que notre cerveau déclenche l'histamine nous permettant d'être rassasié. Mécaniquement, si nous mastiquons plus, nous mangeons moins. 

Rappelons-le : une mauvaise digestion ou encore une digestion lente, c’est la principale cause du reflux gastro-oesophagien (RGO). Or le RGO est très répandu, souvent sans même qu’on le sache : par exemple,  si vous n’avez jamais faim le matin (tout en ayant dîné tôt la veille), c’est qu’à priori votre digestion gastro-duodénale est lente, voire très lente. 

Au-delà du choix des aliments (notamment avec un bel apport quotidien de légumes bio, locaux et de saison permettant ainsi d'avoir un haut pouvoir nutritionnel), la  mastication constitue la clé de voûte d'une alimentation saine. 

Mastiquer, ça s'apprend

Nos modes de vie contemporains qui nous amènent à manger vite, en marchant avec un sandwich, ne favorisent pas la mastication et ses nombreuses vertus. 

Voici quelques règles de base pour soutenir sa santé digestive par la mastication : 

  • mâcher en moyenne une trentaine de fois chaque bouchée. Les aliments doivent arriver à l'état liquide dans l'estomac ;
  • la mastication doit se faire rapidement. Les dents et la langue travaillent de concert afin d'écraser les aliments en bouche, jusqu'à ce qu'ils deviennent comme une purée avant de les avaler ; 
  • la mastication  se fait idéalement dans le calme et en conscience. On peut même poser les couverts entre chaque bouchée ;
  • prendre au moins 20 minutes pour se poser et manger ;
  • un cycle de digestion dure entre 1h30 et 3h. Il est donc préférable d'attendre 3h au minimum entre chaque repas ;
  • préparer une belle assiette afin de régaler vos papilles et vos pupilles ;
  • faire des petites bouchées et manger avec délicatesse ;

 

En conclusion

Manger lentement n'est pas inné, cela s'apprend. 

Bien mâcher, c’est faire attention à ce que l’on fait. C'est gratuit et à la portée de tous.

C’est aussi un signe d’ancrage dans son corps, de présence à soi et au moment présent. Honorons-nous en honorons ce que nous avons dans l'assiette. 

Et bien sûr, il ne s'agit pas de manger moins, mais mieux. 

☘️ Naturo-coachement vôtre ☘️

☘️ Céline

 

NeoSoi - Céline BERCION

36 avenue Roger Cohé
33600 Pessac


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.