NeoSoi
Coaching professionnel et naturopathie / nutrithérapie à Pessac (33600)

Une immunité au top grâce à la nutrition et la micro-nutrition

Naturopathie

Stimuler notre immunité et rester en bonne santé, cela s’apprend

L’alimentation et l’hygiène de vie sont deux des piliers fondamentaux de la santé. Elles soutiennent la vie et permettent au système immunitaire d’avoir les armes nécessaires contre les virus et les bactéries. Elles contribuent activement à la santé de notre microbiote et à notre vitalité.  Quand on sait que 70% du système immunitaire est logé dans notre intestin, il est utile de savoir comment lui donner un petit coup de pouce pour fonctionner de manière optimale. 

Sans développer tous les principes cités ci-dessous dans cet article, la santé et la vitalité reposent sur 5 principes intrinsèquement liés qu’il est important de rappeler :

  • La nutrition (l’alimentation bien sûr, mais aussi la nourriture des 5 sens)
  • Le rythme de vie (durée – minimum 6h30 par nuit et qualité de sommeil notamment)
  • La respiration (nous respirons entre 23 et 25 000 fois par jour : nous avons là un formidable levier d’action pour implémenter le changement, notamment par des techniques comme la cohérence cardiaque).
  • Le mouvement (et pas seulement le sport comme on peut l’entendre dans les discours classiques)
  • L’état d’esprit (la qualité de vie dépend – entre autre – du type de questions que l’on se pose, du type d’énergie que l’on entretien envers soi-même et les autres, etc.).

 

Parce que la santé est de notre responsabilité individuelle, voici quelques conseils pour garder la forme et une belle vitalité avant l’entrée de l’hiver.

1. Miser sur les aliments qui régulent l’immunité en renforçant notre flore intestinale (microbiote) grâce aux prébiotiques et aux probiotiques

Les légumes, les fruits et les légumineuses et autres merveilles de la nature constituent une mine d’or pour fournir un environnement favorable aux bonnes bactéries de notre intestin.

Les prébiotiques et les probiotiques sont les piliers d’un microbiote au top. On les trouve essentiellement sous forme de fibres non digestibles. Minimum 2 à 3 aliments sources de préobiotiques sont recommandés par jour.

Voici quelques aliments riches en prébiotiques – et apparentés - : l’ail, l’oignon, le poireau, le kiwi, les pommes, les prunes, les châtaignes, les baies de goji,, les graines de lin, les graines de chia, les noix, les algues, la cannelle, le gingembre, l’origan, les choux, le fenouil, les champignons, les endives, le céleri, les légumineuses, les céréales complètes, etc.

Voici quelques aliments riches en probiotiques : cornichons et tout autre légumes lacto-fermentés, tofu lacto-fermenté, miso, tamari, tempeh, choucroute ou encore les yaourts (en évite les produits à base de lait de vache évidemment).  

 

2. Miser sur les aliments qui soutiennent et renforce directement l’immunité grâce à leur richesse en micronutriments essentiels

 

  • Les aliments riches en vitamine A. Cette dernière va stimuler la production des globules blancs et des anticorps : jaune d’œuf, beurre ou encore huile de foie de morue
  • Les aliments riches en vitamine C. Cette dernière est un puissant antioxydant qui va soutenir le système immunitaire, favoriser l’absorption du fer et limiter les phénomènes d’oxydation cellulaire : poivron jaune et rouge, persil, chou frisé, citron, kiwi, etc.
  • Les aliments riches en zinc qui permettent de lutter contre l’inflammation et optimiser la réponse immunitaire : huître crue, sésame grillé, jaune d’œuf, thé matcha de qualité provenant du Japon, , etc.
  • Les jus de légumes, sources de vitamines, acides aminés et minéraux, permettent de détoxifier, drainer et alcaliniser l’organisme grâce une biodisponibilité élevée.

3. Miser sur des compléments alimentaires

 

Normalement, une alimentation équilibrée apporte une quantité suffisante de micronutriments. Mais avec la pollution et l’appauvrissement des sols (pour ne citer que ces facteurs), les aliments que nous ingérons ont beaucoup perdu de leur richesse en micro-nutriments (je ferai un article ultérieurement sur le sujet). D'où la nécessité de se complémenter de façon ciblée et avec des produits hautement assimilables par l'organisme. 

  • La vitamine D3 est essentielle pour l’immunité. Or, la grande majorité de la population française est carencée. Connaître son statut en vitamine D est essentiel afin de se complémenter si besoin. Attention, lors des résultats de votre analyse de sang, les normes indiquées par le labo ne sont que les normes relatives à la moyenne des personnes du pays dans lequel le prélèvement a été effectué. Cela n’a rien à voir avec les normes qui permettent d’optimiser notre santé. Afin que la vitamine D soit mieux assimilée, pensez à l’associer avec de la K2 (attention toutefois aux personnes prenant des anti-coagulants). La vitamine D3 est disponible sous différentes formes et à différentes doses. On préfèrera les gouttes qui permettent d’en prendre un peu tous les jours de façon à maintenir un taux stable de Vitamine D dans le sang.
  • Les probiotiques en complément alimentaire sont aussi essentiels pour soutenir notre immunité. L’important est de bien les choisir en tenant compte des souches identifiées et testées, ainsi que de la dose de chacune des souches présentes. Soyez aussi attentif à la gastro-résistance testée : les souches présentes dans la gélule doivent arriver vivantes dans l’intestin grêle et le côlon sous peine de ne pas pouvoir exercer leurs effets bénéfiques.
  • Le zinc est un autre nutriment essentiel pour l’immunité. En ces temps de COVID, il est opportun d’en prendre à titre préventif environ 10 à 30 mg par jour. Certaines études montrent que le zinc est à même d’arrêter le processus de réplication du virus. Choisir une formule de zinc bisglycinate pour que son assimilation soit optimale.
  • Pensez aussi aux vitamines du groupe B (B6, B9, B12 méthylcobalamine) ou encore au fer chélaté ainsi qu’au magnésium glycérophosphate ou bisglycinate (le magnésium aide, notamment, à prévenir les maladies respiratoires) et au gluthation. 

Pour de plus de précision, votre naturopathe sera à même de vous conseiller les compléments alimentaires qui seront le mieux adaptés à votre situation.

 

4. Revoir quelques principes alimentaires de base

 

  • Privilégier les cuissons à la vapeur douce (moins de 100°) ; même si c’est un mode de cuisson couramment utilisé dans les émissions culinaires télévisées, chaque aliment cuit dans un bouillon a perdu toutes ses qualités nutritives …
  • En cette période de confinement, préférer les plats faits maison. En cuisinant vous-même, vous saurez exactement ce que vous mangez. Laissez-vous guider par votre intuition au moment de vous mettre en cuisine et, surtout, régalez-vous. Si vous manquez d’idées, internet regorge d’idées recettes. Vous pouvez aussi vous abonner à la newsletter du site de Neosoi, participer à nos ateliers mensuels de naturo / coaching de cuisine végétale et nous retrouver aussi sur les réseaux sociaux si vous souhaitez des recettes 100% healthy, végétales et gourmandes.
  • Penser à consommer le plus possible vos aliments d'origine bio et local.
  • User et abuser des nombreuses vertus des épices et herbes aromatiques.
  • Prendre de nouvelles habitudes alimentaires pour démarrer votre journée : un bon petit déjeuner gras et protéiné.
  • Faîtes vous plaisir avec un goûter de fruits à IG bas accompagné d’un carré de chocolat noir.
  • Limiter vraiment autant que possible les aliments comportant du gluten et du lait de vache
  • Intégrer plus de légumes et de légumineuses dans vos menus.
  • Varier les aliments en réfléchissant à vos futurs menus lorsque vous faîtes vos courses.
  • Mastiquer  lentement et au moins une trentaine de fois chaque bouchée.

En conclusion

  • Ce que vous mangez influence directement de nombreux aspects de votre vie, à commencer par la qualité de votre réponse immunitaire. Mangez varié, des produits de qualité et cuisinez le plus possible vous-même pour avoir un intestin et un microbiote au top. La santé démarre dans notre assiette. 
  • Nous sommes tous différents, mais les bases pour bien s’alimenter sont les mêmes pour tous. Ces bases s'apprennent et s'intègrent progressivement dans nos modes alimentaires.
  • Au-delà de ces conseils génériques, et étant donné la complexité réelle des données en nutrition, il peut être utile de consulter un naturopathe, capable de déterminer vos besoins et de vous guider dans les meilleurs choix nutritionnels afin de stimuler les mécanismes naturels d’auto-guérison de votre corps. 

☘️ Naturo-coachement vôtre ☘️

☘️ Céline

NeoSoi - Céline BERCION

36 avenue Roger Cohé
33600 Pessac


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.